À la une

04/07/20

ACSMS

Journée sportive et fédératrice au stade de vallée du tir grâce à l’association Gayulaz et ses partenaires du CHRS : Macadam, massanes, la RAPSA, le refuge... Merci à tous ! ... Lire la suiteRéduire

Voir sur Facebook

29/06/20

ACSMS

L'ACSMS et le Mouvement pour une Calédonie inclusive avons transmis ce jour une lettre ouverte : "et après ? Construire ensemble la société inclusive de demain" :

LETTRE OUVERTE DU MCI :
L’APRES COVID

La crise du COVID19 a suscité des questionnements sur notre modèle de société, sur le bienfondé
de nos choix passés et à venir.
En cette occasion, de prise de conscience pour certains, de retour à la normale pour d’autres, plus que
jamais, chacun peut et doit aujourd’hui participer à la construction du monde de demain, que
tous espèrent meilleur.
Le MCI est un regroupement d’acteurs de la société civile, issus du monde associatif et économique.
Son ambition est d’agir sur les phénomènes d’exclusion ; en particulier celle des personnes en
situation de handicap en Nouvelle Calédonie.
Personnes morales ou physiques, issues des associations ou des entreprises, les membres du MCI ont
un point commun : Ils portent les valeurs d’une société inclusive. Une société qui reconnait à chacun
le droit de participer, le droit de bénéficier, le droit d’être utile, le droit d’être reconnu. Nous réclamons
la reconnaissance inconditionnelle des droits fondamentaux de la personne en situation de
handicap.

Le MCI propose de fonder le modèle sociétal sur la valorisation des compétences et potentialités
de chacun, plutôt que sur celle de la tentative de normalisation qui génère autant d’élites que
d’exclusions sociales.
Le principe est simple : Favoriser la participation de tous par une prise en compte des besoins
particuliers des personnes en situation de handicap. L’exclusion coûte trop cher ! Tant en termes
sociaux qu’en termes économiques. La participation de tous augmente les forces productives.
Ça tombe bien ! Les personnes en situation de handicap sont des citoyens à part entière, et, comme
tous les êtres humains, elles préfèrent vivre du fruit de leur travail plutôt que de la charité !
Agir sur l’environnement par un accompagnement adapté ouvre les portes à la participation
socioéconomique et réduit le besoin de prise en charge

Il n’y a pas « des citoyens » d’un côté, et « des handicapés » de l’autre. Il y a seulement des citoyens,
ayant tous les mêmes droits. C’est le principe fondamental démocratique d’égalité des droits.
Il se trouve seulement, que la condition humaine fait que notre société est composée d’individus qui
ont tous leurs spécificités. Certaines spécificités conduisent à des situations de handicap, au regard
des normes sociales. Les droits citoyens n’en sont pas perdus pour autant.
La question du handicap ne doit pas être une exclusivité de la sphère médicale. Elle est aussi, et avant
tout, un défi environnemental pour notre société. Chaque problème que peut rencontrer une
personne avec une déficience, appelle à une réponse inclusive de la part des institutions et de
l’ensemble des acteurs sociaux et économiques.
La question du handicap doit donc être abordée de manière transversale et concerne tous les secteurs
décisionnels. Santé, habitation, travail, loisirs, …etc.
Le MCI propose que soit instauré systématiquement le « reflexe handicap » pour toute décision
institutionnelle, quel que soit le secteur concerné. La loi est faite pour tous ! Il convient de se poser la
question : « Quelle incidence pour les personnes en situation de handicap ? Est-ce applicable ? »
S’il y a exclusion, c’est que la loi n’est pas pour tous ; dans ce cas, la « copie » est à revoir !
Concernant l’emploi des personnes reconnues « Travailleurs Handicapées », le MCI propose :
- La création de mesures pérennes d’aide financières à l’embauche et au maintien à l’emploi,
- L’élargissement d’une offre adaptée d’accompagnement socioéducatif à visée professionnelle de la
personne en recherche d’emploi ou en emploi.
- Revoir les conditions d’attribution et le montant de l’allocation minorée, pour faire en sorte que
travailler permette réellement de gagner plus.
Le financement de ces mesures pourrait se faire à coût zéro ; il suffirait de flécher différemment la
dépense publique déjà existante. A titre d’exemple, pour inciter à la création d’un CDI, la moitié de la
somme actuellement allouée à l’allocation minorée pourrait être versée à l’employeur, au titre de
mesures d’aides à l’emploi, et l’autre moitié serait toujours versée au bénéficiaire, au titre de son
allocation minorée. Ainsi, l’employeur verrait son coût salarial réduit et l’employé en situation de
handicap aurait un réel intérêt financier à accéder à un emploi.
Le MCI se place en force de proposition. Il participera aux débats et travaux de construction de la
société de demain, que nous voulons être une société inclusive, ouverte à tous pour tout.

Qu'est ce que le MCI ? Une société ouverte à tous pour tout
27 associations et structures médico-sociales – 2 milliards de gestion annuelle :
A.C.S.M.S. (Association de coopération sociale et médico-sociale du CHS Albert Bousquet), La Séviane, La clé des Champs, Le Paradou,
SOS écoute, Gestion des tutelles, refuge de nuit,
CCD (Communication, Culture et Dynamisation - soutien des personnes sourdes),
ASEANC,
A.P.E.I. (Association des Parents d’Enfants Inadaptés), IME, IM pro, CAT, SAVEP, ESAD),
AUTISM’ESPOIR (Association Soutien Autisme),
AVA (Accompagnement Vers l’Autonomie),
ACSA (Association Calédonienne Sport Adapté),
LES LUCIOLES, l'ISA (Institut Spécialisé Autisme),
HANDIJOB (Aide à l’inclusion socioprofessionnelle) DPH, SAMPI, DAME,
A.C.A.P.A. (Association Calédonienne d’Aide aux Personnes Agées),
L.C.S.A.H. (Ligue Calédonienne de Sport Adapté et Handisport),
Les Robinsons,
Aktion-Club Kiwanis,
Aqua Pour Tous,
ACAF,
DIVERSITES.NC,
IMAG’IN,
SF2I
... Lire la suiteRéduire

Voir sur Facebook

27/06/20

ACSMS

Article à retrouver dans LNC. ... Lire la suiteRéduire

Voir sur Facebook

24/06/20

ACSMS

L’ACSMS présente et investie dans le Mouvement pour une Caledonie Inclusive !

Cette semaine lors du CA et de l’assemblée générale du MCI, avec l’ensemble des acteurs et associations membres comme Handijob, AVA, Autism’espoir, l’APEI, ACAPA,...

{en cours...}
- la lettre ouverte du MCI pour l’après Covid et la proposition d’un nouveau modèle société plus inclusif
- communication à venir sur les différents projets associatifs soutenus par le MCI
- la préparation des États Généraux de l’emploi
- la préparation d’un projet social, solidaire et circulaire pour l’inclusion à destination du FIPH et en vue de l’appel à projets de la province Sud quant au budget participatif
- la validation d’un site internet et d’une page Facebook du MCI !

À très vite...
... Lire la suiteRéduire

Voir sur Facebook

12/06/20

ACSMS

Après consolidation des retours de nos différents établissements et services, l'ACSMS a remis ce jour un bilan de la période de confinement aux institutions.

Une dizaine de pages, dont l'objectif est le suivant : remonter l'expérience terrain vécue par les personnes que nous accompagnons au quotidien et par nos équipes, valoriser nos forces, pérenniser les initiatives concluantes, identifier les leçons à en retenir ainsi que les axes d'améliorations en cas de nouvelle crise.

En ce sens, l'ACSMS remercie tout particulièrement les personnes qu'elle accompagne, les familles, les proches et l'ensemble du personnel de nos structures pour nous avoir fait confiance et pour s'être adapté, avec nous, à cette période si particulière, riche d'enseignements pour nous tous.
... Lire la suiteRéduire

Voir sur Facebook

10/06/20

ACSMS

Un grand merci de la part de l'ACSMS, de son Président et de la directrice du Refuge de nuit à l'association Gayulaz et en particulier à Joelle & Philippe pour ce don de masques cousus main pour nos accueillis !

On se retrouve début juillet pour le tournoi de football annuel 😉
... Lire la suiteRéduire

Voir sur Facebook